Le meilleur de la BD Humoristique

Humour

Récit comique aux dialogues amusants et aux rebondissements burlesques.

 

La plus classique (Série culte, souvent ancienne, qui résume à elle seule le genre)

De Capes et de Crocs

Auteurs : Ayroles, Alain & Masbou, Jean-Luc

S’il est vrai que « De Capes et de Crocs » est encore un peu récents (1995) pour être considéré comme le classique du genre humoristique, il le mérite tant la qualité de ses 10 tomes est exceptionnelle. En effet, porté par un dessin superbe, un scénario d’une audace inouïe et surtout des dialogues jubilatoires, cette série doit être lue en masse. Reprenant l’esprit et la verve d’œuvres comme « Cyrano de Bergerac » ou l’intégrale des pièces de « Molière », ce récit suit les aventures d’un loup et d’un renard bretteurs et gentilshommes plongés au cœur d’une fabuleuse chasse au trésor. En vrai « cap et d’épée » aventureux, lyrique et absurde, nos héros rimailleurs et séducteurs vivront les rebondissements les plus rocambolesques pleins de rencontres hautes en couleur (pirate turc, lapin galérien, armateur avare, gitane sensuelle, savant fou, etc.), de la terre à la lune en passant par les galères. Tout y est et même plus encore… En fait, rien que pour les duels en rimes d’un panache fou, vous devez plonger dans cet univers génial.

Autre choix possible : Astérix


La plus récente (Nouvelle série exceptionnelle donc parfois encore en cours)

Dans mon open space

Auteurs : James

Dans mon open space est une satire réussie sur le monde de l’entreprise. Un jeune stagiaire y fait c’est premier pas dans une PME de production de sous-vêtements et doit se confronter à l’attitude plus que caricaturale et névrotique de ses nouveaux supéri… heu collègues. Dur, d’être cantonné à faire des photocopies qu’en on est surdiplômé comme tous ceux de sa génération. Il est vrai que ce n’est pas facile pour lui de s’y retrouver entre la bonnissime secrétaire de direction intouchable, le comptable d’un ennui mortel, les commerciaux vulgaires, le chef informatique abrutis par des requêtes absurdes de « virus dans word », etc… Un peu à la façon d’un « Caméra Café », c’est tout un univers familier qui est grossi pour nous soutirer un rire et ça fonctionne très bien. Ainsi, cela fait déjà 4 tommes que ses comics-strip (histoire courte de quelques cases) font mouche avec un humour léger et potache.

Autre choix possible : Auto bio

 

La mieux dessinée (Esthétisme du trait et sens du découpage)

Sept missionnaires

Auteurs : Ayroles, Alain & Critone, Luigi

Issu de la très moyenne collection « Sept » chez Delcourt, ce récit indépendant est pourtant une merveille d’humour et de génie scénaristique. « Nous sommes en Irlande au IXe siècle. Sept moines vivant en communauté ont depuis longtemps tourné le dos aux principes sacrés de l’Église. Chacun se livre corps et âme à son péché de prédilection : qui à l’orgueil, qui à l’envie, qui à la luxure… Mais les foudres du Très-Haut vont s’abattre sur ces sept pécheurs capitaux, sous la forme d’une périlleuse mission : prendre la mer et évangéliser de féroces Vikings ! » Un pitch simple et prometteur qui est magnifié par le génial Alain Ayroles (également auteur de « De Capes et de Crocs ») qui pond des scènes burlesques jubilatoires tout en gardant un sens certain pour le récit d’aventures parfaitement cohérent. On se régale du comique de situation, des phrases bien senties et de la superbe galerie de personnage qui nous est offert. De plus, l’intrigue est servie avec brio par un dessin qui parvient à concilier un sens certain du détail réaliste, tout en étant incroyablement expressif. On apprécie l’effet « carte postale » aux couleurs rayonnantes de Pietri et l’on se régale des trognes de chacun de ses moines névrosés. Un must à lire absolument qui en plus tient en un seul tome.

Autre choix possible : Happy Rock

 

La mieux scénarisée (Histoire mémorable et admirablement construite)

Célestin Gobe-la-lune

Auteurs : Lupano, Wilfrid & Corboz, Yannick

« Abandonné à la naissance, Célestin, gueux et doux rêveur, est persuadé d’être issu d’une haute lignée. Il entend bien retrouver son rang. Pour cela, un seul moyen : épouser une digne héritière. Lassé de n’être traité qu’en amant et jamais en mari potentiel, il jette son dévolu sur Pimprinule, la fille du Roi… » une vraie RÉVOLUTION ! Cette série en 2 tomes est d’une fraicheur réjouissante. On suit ce looser magnifique dans chacune de ses frasques, souvent involontaires, et l’on rit de bon cœur du ridicule de ses grandes tirades lyriques à contretemps. C’est malin, cocasse, touchant et beau.

Autre choix possible : Garulfo

 

La plus méconnue (Pépite injustement méconnue du genre)

Casiers Judiciaires

Auteurs : Lefred-Thouron & Aranega, Diego

Casiers judiciaires est l’une des BD qui me fait le plus rapidement rire. En effet, ses saynètes judiciaires en seulement 6 cases sont d’une redoutable efficacité comique. À chaque fois l’histoire (en 2 tomes indépendants) est presque la même, mais elle fait mouche. Un abruti déviant et coupable vient plaider sa cause devant un tribunal dépité. Ainsi jeunes racailles attardées de banlieue, vieux pervers compulsifs, ou alcooliques imbibés et violents font face à de jeunes avocats commis d’office aux plaidoiries trop théâtrales, et à des juges hautains et abscons. Or c’est justement ce contraste saisissant qui crée l’absurde et inspire un rire immédiat. De plus, les dialogues punchies sont merveilleusement servis par le trait génial du dessinateur qui dresse une galerie de portraits caricaturaux jubilatoire. Bave aux lèvres, regards lubriques, survêts de sport, bouton d’acné, marcels avec les poils qui dépassent… tout y est pour rentrer dans le personnage au premier coup d’œil. Mesdames et messieurs les jurés, je viens vers vous plaider la cause de cette perle injustement mise au banc des bibliothèques. Je réclame donc l’achat capital dans les plus brefs délais.

Autre choix possible : Ratafia

 

La plus exotique (Originalité surprenante qui donne un nouveau souffle au genre)

Quai d’Orsay

Auteurs : Lanzac, Abel & Blain, Christophe

« Le jeune Arthur Vlaminck est embauché en tant que chargé du « langage » par le ministre des Affaires étrangères Alexandre Taillard de Worms. En clair, il doit écrire les discours du ministre ! Mais encore faut-il se faire une place entre le directeur du cabinet et les conseillers qui gravitent dans un Quai d’Orsay où le stress, l’ambition et les coups fourrés ne sont pas rares… Inspiré de l’expérience d’Abel Lanzac qui fut conseiller de Dominique de Villepin, cet album restitue une vision de la politique à la fois pleine d’acuité et d’humour. » Ce récit a été surclassé. En effet, il n’aurait normalement pas dû être dans cette sélection, car il est encore en cours avec seulement 2 tomes parus. Oui, mais voilà. C’est une réussite totale. La popote interne d’un ministère constitue un cadre franchement dépaysant et on y rit jaune à chaque gag. De plus, le dessinateur a un sens du mouvement et de la pause unique. Vous l’aurez compris, je suis fan et je prescris à haute dose.

Autre choix possible : Troll de Troy

 

La plus noire (Force dramatique de l’intrigue et de ses personnages)

Pacush Blues

Auteurs : Ptiluc

Pacush Blues est une œuvre atypique et mémorable. On y suit le parcours de différents rats vivant au sein d’un monde dépotoir chaotique. La mise en abime est en place pour dresser un portait noir de l’humanité dans ses plus bas instincts et névroses collectives. Or, avec justement un humour noir cinglant et un propos presque philosophique, ce récit décalé drôle et émouvant offre un beau panel de personnages parfois profonds et souvent débiles. Bête et méchant, comme dirais certains. Mais loin d’être bête, comme dirait d’autres. En effet, dans chacun des 13 tomes indépendants, on retrouve une vraie aventure originale avec des dialogues bien pensés offrant une vraie distraction tout en semant les germes d’une autre vision du monde plus sombre. Je vous invite à lire en particulier le tome tragicomique « Jefferson ou le mal de vivre » dont on ne ressort vraiment pas indemne.

Autre choix possible : Dieu en personne

 

La plus drôle (Qui provoque le plus grand nombre de vraies crises de rire incontrôlable.)

Notes

Auteurs : Boulet

“Dans Notes, vous trouverez sous la forme de billets d’humeur de nombreuses réflexions sur la vie quotidienne, la musique, la télé, les auteurs de BD, la nourriture en général et la péremption en particulier, sur le sexe et un peu sur Mireille Matthieu. Toutes ces réflexions sortent de mes carnets à dessin et servaient à alimenter un blog ouvert en 2004 sous les conseils de mes amis (Ils trouvaient que – je cite – ‘ce serait quand même plus pratique que tes p+++ de mails groupés qui pèsent trois tonnes’). Ce premier tome est une compilation de la première année, les autres suivront sous peu.” Voici comment l’auteur justifie son immonde action mercantile en publiant l’intégralité, année après année, de son génial blog : http://www.bouletcorp.com/. Mais face au talent, on lui pardonnera cette bassesse, pour mieux se ruées sur chacun des 6 tomes déjà parus et dévorer chacune de ses petites histoires d’un quotidien fantasque et absurde. Malheureusement, je ne saurais comment bien vous défendre cette œuvre bordélique et inclassable… Aussi, je me contenterais de vous signaler que c’est l’unique série qui m’a fait pleurer de rire, seul en pleine nuit, au point de réveiller ma femme qui du coup m’en voulait à mort.

Autre choix possible : Casiers judiciaires

La plus sexy (Sex-appeal de ses personnages et audaces des scènes d’amour)

Péchés Mignons

Auteurs : De Pins, Arthur & Mazaurette, Maïa

Péchés Mignons c’est un florilège de courtes aventures coquines d’un homme perdu au milieu d’une foule de femmes prudes, nymphomanes, sexy, névrosées, occupées, délaissées… bref, touchantes et normales. Les gags sont bien vus, drôles et mignons, et parfois franchement potaches. Bien que le personnage soit un brin macho, l’angle comique est clairement « girly » et c’est franchement original. Or si les situations peuvent être si osées, voire crues, c’est grâce à un dessin, style pin-up cartoon, qui balaye d’un revers de main toutes vulgarités. Entièrement réalisées sous Illustrator en dessin vectoriel, les courbes et les couleurs employées sont d’une fraicheur et d’une originalité inouïe. Un vrai plaisir de lecture à la fois fun, élégant et sexy.

Autre choix possible : Happy Sex

Publicités

un commentaire

  1. […] difficile à faire pour moi en respectant mon modèle de classement initial utilisé pour la BD d’Humour, de Fantasy, du Fantastique et de l’Intimiste. En effet, la SF étant un genre que j’apprécie […]

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :