Damoclès

damocles mini

Je suis ce goût amer

Qui perturbe ton bonheur.

Ce soupçon éphémère

Qui devient une peur.

 

Quand tu vis à la cool

Sans penser à demain.

Tout d’un coups je déboule

Et voilà que ça craint.

 

Avec moi, tout bascule

De la joie à l’angoisse.

Du podium, tu recules

Et tu dis : quelle poisse !

 

Infime grain de sable

Qui coince la machine.

Alors que tout est stable,

J’accours et tout décline.

 

Je suis ce cœur qui bat

Jusqu’à l’ultime soupir.

Sans l’ombre d’un combat,

Ma loi est celle du pire.

 

On m’appelle Dieu le père,

Aléa ou malchance.

Quel que soit ton calvaire,

C’est moi qui mène la danse.

 

Que tu sois innocent

Ou un parfait salaud,

Tu vivras mon tourment

Sans raison, sans un mot.

 

Je suis combien de tombes

Ou de nuées de lits ?

D’hommes qui un jour tombent

Pour un rien en un pli.

 

Tu peux bien te berner,

Vivre dans l’illusion.

Un beau jour je viendrais

Et tu crieras : Oh non !

 

Aussi quand le moment

Sera enfin venu.

Regarde moi humblement

Car tu sais le menu.

 

Si Damoclès te vois,

N’en fait pas tout un plat.

Quel que soit ton émois,

Tu seras mon repas.

Publicités

4 Commentaires

  1. Patricia Artigue · · Réponse

    Après « sans penser à demain  » il faut impérativement une virgule. Le rythme du poème fait penser à du rap et c’ est comme ça qu’instinctivement je l’ai lu à voix haute. Je l’aime bien pour sa forme mais sur le fond que de tristesse et de découragement ! Demain est un autre jour et tu ne peux pas savoir ce que la vie te réserve de beau.Après le temps gris il y a toujours des éclaircis et quand vous serez avec nous pour partager les moments délicats ce sera peut-être moins lourd à porter . Nous vous aimons très fort et avons hâte de vous serrer dans nos bras et pour certains de faire enfin la connaissance de votre petit bout de chou.

  2. Patricia Artigue · · Réponse

    Pour le dernier quatrain, il faut écrire « quel que soit ton émoi tu seras son repas » Bisous Envoyé de mon iPad

    1. Non car c’est Damocles le narrateur… Je comprend ta remarque mais ce n’est pas parcequ’il se la joue a la 3eme personne dans la phrase d’avant que la suite devrait changer. Pour la virgule, mea culpa.

  3. Doulet Marie · · Réponse

    Le rythme est très slam et ça me plait bien ,C mieux à entendre qu’à lire , un seul bémol le changement de personne (passage à la 3eme pers.) mais en le relisant ça prend son sens …
    Globalement ,j’aime bien . Pessimiste ,certes mais qui faire? Les circonstances s’y prêtent .
    Je t’aime mon fifou ,mille bisous à vous trois

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :