Temps pis

3120862060_5cb1bc588f_z_dLa vie vous a fait don du plus doux des présents,
Une grande promesse, un fort engagement :
Le temps. Qu’en avez-vous fait jusqu’à maintenant ?

De vos premières heures d’exaltations puériles
Est passée la fraîcheur et ce bonheur futile.
Si vos jeunes émois vous reviennent en écho,
C’est pour mieux vous remettre la rancœur en sanglots.

Bien que vous ne fûtes pas un mauvais vivant,
De vos gloires fugaces, ne reste que néant :
Un enfant qui remplace tout aussi éphémère,
De vagues souvenirs comme autant de poussières.

Que la vie est amère et dure à négocier,
À peine on ne s’élève que déjà l’on s’assied.
Le temps est déjà loin. Comment lui résister ?

Photographie : Jonathan GARIJO

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :